Espace Ostéopathie

Jacques Bonnier – Ostéopathe et Naturopathe

Qui suis-je ?

Titulaire du Label EUR OST DO

Ostéopathe D.O.

Membre du SNOF (Syndicat National des Ostéopathes)

N° ADELI 35 0000 543

 

 

S’il est toujours difficile de parler de soi, il me plaît malgré tout de porter un regard sur le cheminement qui m’a amené à exercer ma belle profession d’ostéopathe.

 

J’ai toujours voulu soigner les gens, car j’éprouve de l’empathie pour eux, et , malgré ou grâce à un BAC Philosophie, j’ai pu y arriver !

 

Tout d’abord en passant un diplôme d’état d’infirmier à Nantes, où j’ai exercé au bloc opératoire des urgences. Pendant ces années d’infirmier, j’ai découvert la kinésithérapie, et passé un diplôme d’état de masseur kinésithérapeute à Rennes, ce qui me semblait alors remplir à mes yeux, l’idéal pour soigner par le toucher que j’ai toujours développé.

 

Très vite, grâce à une rencontre improbable, j’ai découvert l’ostéopathie ! Il s’est agit alors pour moi d’une révélation, d’une évidence , car cette pratique très fine du toucher, alliée à l’écoute et l’observation, allait me permettre d’allier le sens du toucher « subtil » dans l’approche physique et morale de l’être humain en souffrance.

 


Mon parcours dans l'ostéopathie

Dans une période où les ostéopathes faisaient encore partie des parias du monde médical, je me suis engagé corps et âme dans ce projet. J’ai donc étudié pendant cinq ans l’ostéopathie au Collège « William Gardner Sutherland » et au bout de ces années, obtenu le certificat en ostéopathie, soutenu devant un jury international (Américain, Anglais, Canadien, Australien et Suisse).

Puis, suite à une sixième année, j’ai obtenu le titre de D.O. (diplôme ostéopathe) en ayant soutenu un mémoire sur le crâne, intitulé : « Le crâne bouge, perspective ou réalité ?, aidé en cela par mon maître de thèse, René Briend, brillant ostéopathe, à qui je dois cette passion, et je tiens ici, à le remercier.

 

Je me suis installé comme ostéopathe exclusif, seule façon à mes yeux de pratiquer dans les règles de l’art depuis 1985 à Rennes. Depuis 1999, je suis membre du « Federal European Register of Ostéopathie »

 

Grâce à ce cursus, j’ai pu pendant 15 ans être ostéopathe au sein de grandes équipes moto et automobile Peugeot, Mercedes, Porsche, Jaguar) et participer aux grands rallyes raids (Paris-Dakar, Tunisie, Maroc, Egypte) et aux grandes courses comme les 24 heures du Mans et d’épreuves comptant pour le championnat du monde.


Mon association avec Alice Le Guennec

 

Depuis 2015, j'ai entrepris une collaboration avec Alice Le Guennec.

Alors que l'on m'avait demandé lors de l'ouverture de l'Ecole d'Ostéopathie de Rennes d'initier les jeunes étudiants à la palpation, à la découverte du sens du toucher, j'ai fait la rencontre d'Alice.

D'emblée, j'ai ressenti chez elle cette empathie nécessaire à l'exercice de notre "Art", mais aussi et surtout une évidence "une main" qui sent et qui soigne.

 

C'est pour ces qualités, que dès l'obtention de son diplôme, j'ai intégré Alice au sein du cabinet en accord avec Marc-Antoine.

Nous sommes depuis juillet 2017 tout les trois associés et c'est avec une grande joie que nous collaborons tous.

 

La  transmission a pris grand sens pour moi qui me prépare à la retraite. (Mais pas tout de suite...)

Alors, Je continue et j'accompagne avec toutes mes compétences Alice pour la soutenir, l'encourager et lui transmettre le meilleur de moi même.

 

Je suis heureux de cette rencontre et de cette association, elle comble de sens mon travail et mon investissement pour cette profession que j'aime, que je respecte et que je souhaite faire perdurer.

"Longue et belle route à toi Alice sur le chemin du plaisir à exercer un métier que l'on choisit et que l'on aime avec toute notre humanité !"

 

Mon association avec Marc-Antoine HERVE

C’est tout naturellement, que m’est venue l’idée, le temps passant d’intégrer mon jeune associé Marc-Antoine HERVE, que je connais depuis longtemps et que j’ai suivi pendant sa formation.

Je connais ses qualités professionnelles et humaines, et je suis heureux en cette fin de carrière qui se profile (très) doucement de travailler en symbiose avec lui.

 

Cette pratique, notre pratique, exclusive de l’ostéopathie, son approche palpatoire fine, qui s’affine au fil des ans, me remplit de plaisir et me conforte dans mon choix et me satisfait pleinement par l’aide que je peux apporter.